Site du Scope

Il existe une technique de sortie de véhicule appelé le BOA

Devant une victime d’un accident de la circulation, il existe plusieurs techniques pour aider la personne à sortir de son véhicule. Chaque technique, peut/doit être utilisée devant le tableau clinique et du degré d’urgence qu’elle requiert.  Une fois qu’il a accès à la victime, l’intervenant doit rechercher des signes de gravité en réalisant un bilan d’urgence vitale (Bilan A.B.C.D.E.). Il devra mettre en œuvre les actions correctrices devant chaque problématique qu’il rencontrera. Dans un premier temps, il n’est pas nécessaire d’avoir des données hémodynamiques chiffrées ni de matériel spécifique. A l’issue de cette évaluation et des gestes de stabilisation, il devra déterminer par quelle technique il choisit d’extraire sa victime.

La plus rapide est l’extraction d’urgence, qui peut prendre quelques secondes. Une désincarcération «classique», c’est-à-dire quand la voiture doit être découpée, est plus sécuritaire car des dispositifs d’immobilisations sont utilisés, mais demande en moyenne une trentaine de minutes.

031

Il existe pour les situations intermédiaires (qui ne peuvent pas attendre trente minutes, mais qui n’ont pas d’argument pour une sortie sans précautions)  une technique intermédiaire dite «du Boa». Elle consiste dans un premier temps à mettre un collier cervical puis dans un second temps de faire passer un dispositif autour du cou avant de l’enrouler sous les épaules. Ce dispositif peut servir de prise pour l’extraction en respectant un minimum l’axe tête-cou-tronc et en solidarisant de façon fiable l’axe vertébral supérieur avec la ceinture scapulaire, de soulever d’un bloc le tronc de l’automobiliste, de le faire pivoter et enfin de le tirer sur un plan dur jusqu’à sa position horizontale.

Il existe des dispositifs prévus à cet effet mais en situation dégradée, un drap enroulé peut remplacer le dispositif. Comment effectuer cette technique ?

1. Sauveteur 1 : Effectue un maintien-tête. Sauveteur 2 : Pose un collier cervical. Donner la consigne de ne pas bouger la tête (le collier cervical n’est pas totalement restrictif).
2. Uniquement pour les modes dégradés à l’aide du drap. Sauveteur 1 : saisi un coin du drap. Sauveteur 2 : saisi le coin opposé en diagonal. Les deux sauveteurs roulent le drap en tournant dans le sens opposé.

3. Généralement, un sauveteur se place devant, l’autre retourne derrière la victime. Placer le milieu du dispositif sur l’avant du collier cervical et faire un tour en croisant les brins.

4. Reprendre les brins sur le devant et les faire passer sous les épaules.

5. Le sauveteur de derrière récupère les brins passés sous les aisselles.

6. Le sauveteur positionné sur l’avant se saisi des brins comme des poignées et s’apprête à tirer la personne en dehors du véhicule.

7. Le sauveteur de derrière libère les jambes et facilite la sortie, si besoin en aidant à l’aide d’une prise sous les cuisses.

031

Sources de l'article :
 
https://www.lifesupportfrance.fr/

Source image : http://t-po.fr/rescue26-blog/index.php?categorie3/technique

Date de dernière mise à jour : 18/03/2022