Site du Scope

Il existe une atteinte de la main appelée Mallet Finger

Alors qu’il était tranquillement en train de refaire son lit et de border la couverture sous le matelas, votre patient a ressenti une violente douleur au bout des doigts avec une sensation de craquement. Il se présente devant vous aux Urgences car le doigt est resté plié, et il n’arrive plus à le mobiliser.

Ce phénomène, appelé Mallet Finger  (ou doigt en maillet) survient à cause de la rupture du tendon extenseur de la troisième phalange. Ce phénomène très fréquent survient généralement sur les 3e et 4e doigt, lors d’activités physiques de balle (volleyball, handball) ou d’escalade, lorsqu’une flexion du doigt se produit. Le tendon ne pouvant plus assurer sa mission, la phalange reste donc bloquée en position basse.

Le plus souvent, cette rupture fermée ne s’accompagne ni de douleur ni d’ecchymose, et c’est la constatation de la déformation du doigt qui fait le diagnostic. Une exploration radiologique de principe, permet de rechercher un éventuel arrachement osseux. Il existe 4 stades de Mallet Finger possibles :

  • Stade 1 : Lésion tendineuse pure
  • Stade 2 : Petit arrachement osseux
  • Stade 3 : Gros arrachement osseux et subluxation de P3
  • Stade 4 : Décollement épiphysaire de la phalange chez l’enfant.
022

Généralement, le traitement d’un Mallet Finger est orthopédique. Il consiste à la mise en place d’une attelle de Stack (attelle de phalange), pour une durée de 6 semaines. La moindre flexion du bout du doigt pendant ce délai, risque d’étirer la cicatrisation en cours, rendant ce traitement inefficace. Il est important que la personne garde cette attelle en permanence pour former un cal tendineux solide. L’attelle devra être gardée 6 semaines supplémentaire, uniquement la nuit, pour éviter toute nouvelle lésion en attendant la guérison complète.

En cas d’échec du traitement orthopédique bien conduit, ou face à un Mallet Finger de stade 3 ou plus, il est possible d’avoir recours à la chirurgie pour une réduction de la luxation phalangienne associée et mise en place d’une broche. Il n’y a pas de rééducation nécessaire.

La prise en charge d’un Mallet Finger est donc à la fois simple et contraignante, de par la rigueur d’immobilisation qu’il demande.

022

Sources de l'article
https://www.institut-main.fr/mallet-finger/

https://www.la-main.ch/pathologies/doigt-en-maillet/

Sources image :
Source image : https://www.la-main.ch/ -https://sante.orthodz.com/  -https://www.albrechtgmbh.com/

Date de dernière mise à jour : 25/01/2022