Logo v 2 0

Le rein a 5 fonctions principales

Si d’un regard iconique le rein est associé à la fonction de filtration et d’épuration, il s’avère qu’il possède en réalité 4 autres fonctions principales, souvent oubliées ou mal connues et dont il est impératif de tenir compte quand on aborde la fonction rénale ou l’utilisation de certains traitements, comme les diurétiques.

Les reins sont les organes principaux du système urinaire. Le reste se compose des uretères, de la vessie qui fait office de réservoir, et d’un urètre. Même si pour beaucoup de personnes, les reins font mal dans le bas du dos, ils se trouvent en réalité dans la partie postérieure haute de l’abdomen, de part et d’autre de la colonne vertébrale, au niveau des deux dernières côtes. Ils mesurent approximativement 11 cm de long.

D’un point de vue vasculaire, ils sont directement reliés à l’aorte par les artères rénales et directement reliés à la veine cave inférieure, par la veine rénale. Le débit sanguin rénal représente environ 20 à 25% du débit cardiaque, soit environ 500 – 600 ml/min.

101

Le débit de plasma filtré par les glomérules appelé débit de filtration glomérulaire ou D.F.G. est le meilleur marqueur du bon fonctionnement de l’activité rénale. Il est doit être supérieur à 90 ml/min et avoisine généralement 120 ml/min, ce qui représente 180 L de filtration par jour, soit 30 filtrations complètes du volume total de sang (sur une moyenne de 6L). Si par nature l’Homme possède deux reins, il est possible de vivre qu’avec un seul si celui-ci est fonctionnel, c’est-à-dire qu’il remplisse ces 5 fonctions :

 

  • Fonction N°1 : Rôle de filtre

C’est la fonction première et la fonction principale des reins. De manière continue, une succession de différences de pression dans les trois parties du néphron génère une filtration du sang par la perte massive d’eau, de sels minéraux puis par la recapture dans un second temps des électrolytes et de la quantité d’eau nécessaire au bon fonctionnement. Les déchets toxiques, c’est-à-dire les substances inutiles au bon fonctionnement de l’organisme qui pourraient nuire en cas de présence en trop grandes quantité, sont éliminés à cette occasion et certains sont détectables à la bandelette urinaire.

 

  • Fonction N°2 : Maintien de l’équilibre hydrique dans l’organisme

L’eau est omniprésente au sein de l’organisme. Elle est quasi-exclusivement apportée lors de l’hydratation orale et éliminée par la respiration, la transpiration, via l’urine et les selles. Les reins ont pour mission de maintenir un juste équilibre entre la quantité absorbée et l’élimination ou la perte. Chaque jour, les reins produisent environ 1,5 à 2L d’urines pour compenser l’excédent de liquide intracorporel.

 

  • Fonction N°3 : Maintien des minéraux nécessaires à l’organisme

La répartition et les échanges hydriques sont souvent liés aux électrolytes qui sont présent, le sodium et le potassium sont les plus important. De part leur infime potentiel électrique associé, ils entraînent ainsi des conséquences sur d’autres organes, comme le cœur. En conservant ou en éliminant de l’eau, le rein permet de maintenir les concentrations d’ions principaux dans les normes. Si besoin, ils peuvent éliminer l’excédent.

 

  • Fonction N°4 : Maintien de l’équilibre acido-basique sanguin

L’alimentation amène avec elle une quantité non négligeable d’acides. L’excédent est alors éliminé par filtration rénale pour maintenir le pH sanguin dans les limites de la normale.

 

  • Fonction N°5 : Régulation de la tension artérielle par production d’hormones et d’enzymes

Les reins jouent également un rôle important dans la production de différentes substances (hormones ou enzymes) et participe à cette occasion à la régulation de tension artérielle. La rénine, est une enzyme qui appartient au système «rénine-angiotensine-aldostérone» et contribue à réguler la pression artérielle. L’érythropoïétine (E.P.O.), stimule la production de globules rouges par la moëlle osseuse afin de favoriser le transport de l’oxygène dans l’organisme.

 

D’autres fonctions secondaires sont également imputables aux reins, comme l’activation de la vitamine D dans sa forme active, essentielle pour la bonne santé des os, ou encore la production de prostaglandines…  Mise à part la colique néphrétique qui résulte d’une lithiase urinaire, ou la pyélonéphrite, et qui peuvent conduire à une situation d’oligoanalgésie, les pathologies rénales ne génère pas beaucoup de douleur, et ont difficilement détectables. Un diagnostic précoce permettra de limiter le risque d’insuffisance rénale et d’avoir recours à la dialyse.

101

 Le rein possède plusieurs fonctions principales et ne se limite pas à la fonction de filtration

 Il joue un rôle dans différents équilibres : acido-basique (pH), hydrique...

Il a un impact sur la tension artérielle grâce à la rénine

https://www.nephrologie-lyon.com/anatomie-et-role-des-reins.html
https://cuen.fr/lmd/spip.php?article104

https://www.francerein.org/vivre-avec-la-maladie/maladies-et-traitements/les-fonctions-du-rein

https://www.vidal.fr

Sources images
https://www.facebook.com

 

Date de dernière mise à jour : 21/12/2023

Questions / Réponses

Aucune question. Soyez le premier à poser une question.
Anti-spam
 
  • 1 vote. Moyenne 5 sur 5.