Site du Scope

En sémiologie, l’abdomen est divisé en 9 régions

L’abdomen désigne la partie inférieure du tronc. Il est séparé du thorax dans sa partie supérieure par le diaphragme et par le plancher musculaire du petit bassin, dans sa partie inférieure. Les viscères sont également contenus dans un sac conjonctif : le péritoine.

L’abdomen contient la plus grande partie du système digestif (estomac, foie, pancréas, intestins, côlon…), le système urinaire (rein, uretères, vessie…) et de gros vaisseaux sanguins (partie de l’aorte, réseau portal, veine cave inférieure…). La rate est l’organe le plus volumineux du système lymphatique qui comprend de nombreux ganglions au milieu d’un grand réseau lymphatique. L’abdomen contient également le système reproducteur qui chez la femme, peut-être l’origine de nombreuses problématiques (utérus, trompes…)

La grossesse, si elle ne doit pas être considérée comme une pathologie en soi, est également une période de chamboulement dans l’abdomen, lors du développement du fœtus.

038

Chaque organe, vaisseau, canal… est ainsi disposé dans l’abdomen et occupe une place bien définie, en relation avec les autres organes avec qui il communique. Si lors des formations des métiers de la santé les viscères et leur disposition sont abordées en fonction de leur fonction, il est parfois plus complexe de résonner réciproquement en partant d’une vision sémiologique. Le découpage en 9 régions distinctes permettant de faciliter l'examen clinique et l'interprétation des symptômes en fonction de leur topographie.

L’abdomen est ainsi subdivisé en régions, avec pour chacun des organes ou des pièces anatomiques qui leur corresponde, ce qui permet de se repérer entre la zone palpée et les organes situés dessous. La subdivision permet aussi aux différents acteurs du soin d’échanger avec un discours et un raisonnement commun. Par exemple, il sera plus facile de dire «qu’une personne à mal à l’hypochondre droit», plutôt «qu’elle a mal au ventre un peu un dessus du nombril et un peu plus à droite»

Lors de l’examen clinique, le médecin effectue une palpation afin d'étudier la souplesse de la paroi abdominale et peut ainsi rechercher une sensibilité, une douleur, une défense, une contracture, et/ou une masse abdominale. Lors d’un bilan secouriste, il est parfois plus facile de diviser l’abdomen en 4 quadrants (résultat de deux droites perpendiculaires se croisant au niveau du nombril).

L’image ci-dessous présente les différentes régions de l’abdomen et les parties anatomiques qui lui correspondent :

038

Sources  de l'article :
https://www.vulgaris-medical.com/

Date de dernière mise à jour : 06/06/2022